3 Outils gratuits indispensables pour mesurer son site et savoir où vous en êtes

Votre présence sur internet est le premier reflet de votre activité sur le monde exterieur.

A ce stade, les internautes qui ne vous connaissent pas n’ont que votre site internet pour se forger une première impression.

Et cette première impression ne passera certainement pas le cap d’une première prise de contact si votre site, et plus globalement votre présence sur internet, n’inspirent pas confiance.

Parmi les erreurs courantes que je vois encore trop régulièrement :

  • Les sites gratuits intégrant des publicités. Comment peut on penser développer une image professionnelle avec une vitrine amateur ?
  • Les sites qui n’ont pas été testés sur tous les navigateurs. Dans certains cas, les formulaires de contact ne fonctionnent même pas sur les navigateurs les plus courants.
  • Les sites qui mettent plus de 10 secondes à charger leur page d’accueil. or les études montrent que 53% des mobinautes abandonnent si le temps de chargement est supérieur à 3 secondes ! (selon les données de Google Analytics sur un échantillon de 3700 sites mobiles) source: https://www.visibleo.co/agence-seo/vitesse-chargement-site-web-mobile
  • Les designs médiocre qui laissent entendre que le psychologue n’a même pas souhaité investir sur lui-même…s’investira t’il pour l’accompagnement thérapeutique ?!
  • Les sites qui n’ont absolument aucun référencement. A quoi cela sert il dans ce cas ?

A l’inverse, s’il respecte des standards de qualité, le site permettra de faire la différence avec un autre professionnel, d’autant qu’il existe pléthore de thérapeutes disponibles sur internet…

 

Comment mesurer l’efficacité de votre site internet pour obtenir des nouveaux contacts ?

1. Design/esthétisme/ergonomie/UX

C’est ainsi fait, l’apparence guide souvent l’opinion que les gens ont de nous.

Lors d’un entretien d’embauche, les candidats qui veulent maximiser leurs chances d’être recrutés s’habillent de manière professionnelle alors qu’un candidat habillé en teeshirt ne sera même pas considéré.

C’est une question de standard. Et c’est le même fonctionnement sur internet : vous passez sans le savoir un entretien d’embauche à chaque visite.

Si votre site semble mal “fagotté”, alors vous aurez du mal à apparaître comme un professionnel sérieux , malgré tous les diplômes du monde, votre experience ou la qualité de votre accompagnement.

Voici 3 tests à réaliser pour détecter les signaux de qualité ou de problèmes potentielles de votre site :

  1. Taux de demandes. Divisez le nombre de demandes obtenues chaque mois via votre site par le nombre de visiteurs mensuels de votre site. Si le résultat est inférieur à 3% alors votre site ne répond pas aux attentes des visiteurs.
  2. Temps de session. Regardez le temps de session de votre site (sous Google analytics ou sous l’outil que vous proposera votre webmaster). Si la durée de session moyenne est inférieure à 2-3 minutes, vous n’êtes pas dans la norme. Selon une étude de Databox, environ 41% des sites Web ont une durée moyenne de session comprise entre 2 et 3 minutes : 55% des sessions ont une durée moyenne inférieure à 3 minutes et seulement 27% des sessions dépassent les 4 minutes. Source
  3. Taux de rebond. Regardez le taux de rebond sur votre site via Analytics (ou demandez à votre webmaster). Si le taux de rebond est supérieur à 50% alors vous avez probablement un problème de qualité.

2. Mobile first

Il existe plusieurs outils. Mais je recommande d’utiliser l’outil de mesure de Google :

https://search.google.com/test/mobile-friendly

Vous rentrez l’URL de votre site et Google vous dira si votre site a été pensé pour mobile prioritairement.

3. Rapidité de chargement

Là encore je vous propose un outil Google pour tester la vitesse de chargement de votre site web.

Il s’agit de Google Speed tool:

https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/?hl=fr

Là encore, il vous suffit de renseigner l’URL de votre site et Google s’occupe du reste :

4. Balisage et maillage interne

Pour analyser votre balisage et votre maillage, il faut passer la vitesse supérieure. Je vous recommande de passer par un professionnel pour cela. Vous pouvez aussi utiliser les outils du marché, à condition de savoir les interpréter, par exemple :

https://alyze.info/

https://www.webrankinfo.com/outils/balises-h1-h6.php

https://fr.ryte.com/

Vous pouvez aussi regarder si votre site dispose bien d’un sitemap, il s’agit d’un dossier se trouvant à la racine de votre domaine qui contient l’ensemble des liens vers les pages de votre site. Ce dossier est à remettre à Google via la Google Search Console : outil que je vous conseille de mettre en place lors de la création de votre site. 

Cette démarche permet à Google de connaître l’architecture de votre site et, de ce fait, d’indexer plus rapidement les nouvelles pages ajoutées !

En dehors de google, vous aurez une vue globale du plan de votre site : cela vous permettra d’ajouter de nouvelles pages dans les bons silos (catégories de contenu), d’organiser votre fil d’Ariane et de permettre à vos internautes de naviguer de manière fluide sur vos pages, sans risquer de les perdre ! 

5. Contenus

Pour vous assurer d’intéresser et de garder vos prospects ainsi que vos leads, vous devez créer du contenu de qualité en respectant certaines règles essentielles :

  • Parlez de sujets qui concernent votre domaine d’expertise : Plus vous maitriserez le sujet, plus vous intéresserez les internautes par la qualité de votre expertise. Evitez donc les contenus “bateau” qui n’apportent aucune valeur à l’internaute.
  • Eviter le “duplicate content” : Ne recopiez pas un article que vous avez apprécié, vous serez grandement pénalisé par les crawlers web (les robots de Google) lorsqu’ils passeront analyser vos pages.
  • Mettez votre contenu à jour régulièrement : Le contenu est une, voir LA, partie la plus importante du référencement naturel de votre site.

Reprenez en priorité vos anciens articles pour les étoffer, ajouter des chiffres actuels et des liens vers des articles plus récents. Cela fera revenir les robots de Google et augmentera le positionnement des articles concernés. 

6. Référencement

Il existe tout un tas d’outils professionnels pour vous aider à suivre le positionnement de votre site sur internet : ranks, positeo, semrush, majestic…

Je vous recommande cependant de faire le test suivant:

  1. Testez à minima le référencement sur votre nom/celui de votre cabinet en vous cherchant sur Google. Si vous n’apparaissez même pas sur cette requête, alors vous avez un réel problème de référencement.
  2. Testez la recherche sur les requêtes suivantes sur Google:
    1. Psychologue + votre ville + votre arrondissement (si vous êtes à Paris ou Lyon par exemple)
    2. Psychologue + votre ville + votre rue
    3. Testez les variations de mots clés de type : TCC + votre ville, thérapeute + votre ville, thérapie + votre ville etc.

Il faudrait à minima apparaitre sur quelques requêtes, la première de la liste étant extrêmement concurrentielle ne sera pas à portée pour la plupart des psychologues.

Pour ma part, j’ai réussi à positionner Therapeutes.com sur le mot clé “psychologue paris” mais cela a nécessité une expertise et un budget conséquent. Je recommanderai donc plutôt de travailler le référencement sur des mots moins concurrentiels.

Il existe ensuite un outil que vous pouvez demander d’installer à votre webmaster, il s’agit de la search console qui vous permettra d’avoir le positionnement de votre site pour les mots clés choisis et savoir combien de personnes viennent pour chacun de ces mots clés.

Si vous souhaitez vous éviter des heures sur le référencement et remonter tout de suite en 1ere page de Google sur le mot clé “Psychologue paris”, inscrivez vous gratuitement sur Therapeutes.com.